Même la pandémie n’arrêtera pas la Grève du Climat

Malgré le confinement, la Grève du Climat s’adapte et persiste, les mobilisations et actions continueront pendant et après cette crise sanitaire. Le gouvernement prend des mesures relativement fortes face à la pandémie, cependant les mesures écologiques, sociales et sanitaires ne sont pas suffisante face à la crise climatique à venir. Notre message ne change pas : il faut écouter la science et agir en conséquence ! Les moyens et la déterminations mobilisés aujourd’hui face au COVID-19 seront nécessaires sur le long terme pour affronter la crise climatique. C’est pourquoi nous respectons les mesures mises en place et appelons à le faire. 

Tout comme l’effondrement de la biodiversité et la préservation du climat, le coronavirus est une menace urgente qui nécessite des mesures radicales et immédiates. Et il est scandaleux de voir le Conseil fédéral donner la primauté à l’économie à défaut de la santé de la population. 

Nous appelons la confédération, à travers notre pétition, à fermer les entreprises et institutions non-essentielles. Nous appelons la population à désobéir, c’est-à-dire mettre en priorité sa santé et celles de toutes en n’allant pas travailler si cela n’est pas une nécessité. Nous exigeons des mesures sociales immédiates telles que la réquisition de tous les bâtiments vides pour héberger décemment les personnes qui ont en besoin. Ainsi que la protection et la création d’emplois durables et autres outils nécessaires à une vie décente (Revenus de transition ou RBI par exemple). 

Cette pandémie est une catastrophe. Mais elle pourrait nous permettre d’éviter une plus désastreuse encore. Prenant maintenant les mesures écologiques et sociales nécessaires pour protéger la planète et sa population. Profitons-en pour limiter nos activités économiques destructrices. Interrogeons nous maintenant sur les secteurs que nous souhaitons conserver, et ceux que nous ne sauveront pas. L’aviation est elle absolument nécessaire ? Les secteurs les plus polluants devraient ils bénéficier d’aides à la reprise ? Est il normal que des dividendes records soient versés en pleine crise économique ? Entendrons nous enfin les appels du monde hospitalier pour des meilleures conditions de travail ? 

Nous sommes solidaires avec le personnel hospitalier ainsi que tous les autres travailleurs et travailleuses des secteurs essentiels qui font face au danger chaque jour. Comme beaucoup, nous avons mis en place un groupe [Whatsapp] d’aide aux personnes à risques pour faire face ensemble à cette pandémie.

Nous ne sommes pas en vacances et continuons à agir.  Vous pouvez nous montrer votre solidarité à la cause écologique en participant aux Grève du Climat digitales qui se déroulent sur les réseaux sociaux avec le #DigitalStrike. Vous pouvez nous suivre sur notre site climatestrike.ch ou sur les réseaux sociaux. Nous organisons également des formations/discussions pour partager nos savoirs et passer des moments conviviaux ensemble. Un groupe romand de réflexion sur la crise du COVID-19 s’est formé et un groupe national travaille sur un plan climat, tous deux observent d’un oeil critique les événements de ses dernières semaines et réfléchissent aux mesures à mettre en place pour atteindre un avenir décent.

Nous venons par exemple de faire opposition au projet de démolition de la dernière ferme urbaine de la ville – la ferme Aebi – car une agriculture de proximité est indispensable pour l’avenir et nous devons conserver les infrastructures agricoles  urbaines.

Le collectif de la Grève du Climat Vaud  

Fermer le menu