Le Plan Climat représente le résultat intermédiaire du travail en cours effectué par le collectif vaudois de la Grève du Climat dans la formulation de solutions à la crise environnementale. Depuis avril 2019, nous avons réuni, en interne et au travers d’un formulaire public en ligne, près de 600 idées de mesures (voir p. 4 à 25 du Plan Climat), qui ont ensuite été discutées lors de la première Grande Assemblée Citoyenne du Climat en mai, réunissant plus de 90 citoyen ne s de 14 à 75 ans à Lausanne. Nous nous sommes par ailleurs efforcé-e-s de regrouper les savoirs provenant des sciences naturelles et techniques ainsi que des sciences humaines et sociales.

Après la sélection et reformulation de ces mesures sous forme de mesures concrètes, nous les avons présentées à l’administration vaudoise lors d’ateliers du Plan climat vaudois qui ont eu lieu en mai. Nous avons ensuite rencontré les chefs de service de l’agriculture et de l’énergie, afin d’expliciter nos objectifs. Dans le cadre de nos interventions publiques et de notre collaboration avec le gouvernement vaudois, nous avons remarqué un manque d’alignement des différentes parties concernées – politicien-ne-s, membres de l’administration, population, etc. – dans la compréhension des problèmes posés par la crise environnementale, les objectifs à atteindre pour les résoudre et les manières acceptables d’y arriver.

Nous avons établi dans notre Plan Climat une liste de principes directeurs (voir p. 26 à 37 du Plan Climat) qui peuvent servir à toute personne, quelle que soit son niveau de décision et d’impact, de boussole éthique et scientifique pour guider les choix et décisions réalisés dans le contexte de la crise environnementale, dans le but d’enclencher une transition rapide vers une société alternative, en accord avec les limites planétaires et favorable au bien-être à long terme ainsi qu’à la résilience de l’humanité. Nous avons proposé une vision transdisciplinaire et, bien que nous soyons en contact réguliers avec des scientifiques et expert e-s de différents domaines, nous sommes conscient e-s d’être limité-e-s par les connaissances auxquelles nous avons accès.

S’agissant d’un travail qui ne sera terminé que lorsque les émissions nettes de gaz à effet de serre seront effectivement nulles, ce Plan Climat évoluera en fonction des résultats, des actions effectives de l’État et d’autres acteurs, des connaissances scientifiques ainsi que des besoins de la population. Tous les éléments contenus dans le Plan Climat sont des propositions qui demandent d’être discutées collectivement, démocratiquement et adaptées afin de devenir des lois, normes et directives pour le canton.

Points scientifiques

La Grève du Climat travaille en relation étroite avec des scientifiques, qui appuient et soutiennent nos revendications, basées elles-mêmes sur des constats scientifiques. Nous cherchons, comme recommandé par le Groupe d’experts intergouvememental sur l’évolution du climat (GIEC), à limiter le réchauffement climatique en-dessous de +1,5 °C: le rapport spécial du GIEC sorti en 2018 sur les effets d’un réchauffement climatique de 1,5 °C explique pourquoi un réchauffement de +2 °C serait bien pire: des sécheresses encore plus violentes, la disparition bien plus élevée de la biomasse, l’élévation augmentée du niveau des mers.Des rapports récemment sortis annoncent également des scénarios mondiaux plus catastrophiques si l’on poursuit le rythme économique et politique actuel, car les scénarios du GIEC ne prennent pas en compte les boucles de rétroaction négatives, la fonte accélérée du permafrost ou les points de non-retour, différents phénomènes qui vont participer à l’emballement climatique.

L’urgence du climat est une chose, mais l’extinction massive due à l’extermination de millions d’espèces par l’effondrement de la biodiversité est une part intégrale de notre combat. L’exploitation irrationnelle et illimitée des ressources naturelles à travers une croissance économique exponentielle prônée par le capitalisme mettra fin à la vie sur Terre telle que nous la connaissons. Nous devons tout faire pour arrêter cette destruction massive: la Grève du Climat s’y engagera jusqu’au bout.

Fermer le menu