Assemblées populaires – quelles méthodes pour raviver la démocratie ?

  • Blog

La Grève du Climat Vaud, en coopération avec Extinction Rebellion, la Grève féministe et le Réseau Transition, ont organisé dimanche 26 janvier une première Assemblée populaire à Lausanne au Cazard.

Cet évènement public, qui s’inscrit pour la Grève du Climat dans le cadre de la candidature au Conseil d’Etat, est une invitation à expérimenter de nouvelles façons de faire de la politique, une expérience concrète de la dépersonnalisation et de la politique collective. Nous souhaitons proposer un exemple d’alternative à notre système politique pour le moment accaparé par une élite politicienne qui se montre incapable d’être à la hauteur de l’enjeu du dérèglement climatique et des problèmes environnementaux.

L’urgence est imminente, et l’inaction de ces personne face à la situation dangereuse dans laquelle nous nous trouvons, est insoutenable. Nous souhaitons montrer qu’il est possible de se réapproprier nos vies, et de commencer dès maintenant à construire un monde meilleur.

Qu’est-ce qu’une Assemblée Populaire ?

Les Assemblées Populaires regroupent des citoyen·ne·s et habitant-e-s volontaires, d’un quartier ou village afin de discuter d’une thématique. Elles ont un but propositionnel avec une prise de décision se faisant par le biais de la gouvernance partagée. Les Assemblées Populaires maximisent la contribution de chacun·e grâce à l’intelligence collective et permettent aux participant·e·s de se projeter dans l’avenir de leur communauté afin d’y apporter les changements nécessaires à une vie saine et égalitaire.

Cette journée d’initiation était en elle-même une Assemblée Populaire réelle, avec une thématique concrète et donnait les outils pour lancer et mettre en place d’autres assemblées populaires.

Assemblées populaires – quelles méthodes pour raviver la démocratie ?
Fermer le menu