Notre avenir est laissé au hasard !!

  • Blog

Ca bouge au Conseil fédéral ! Il souhaite rendre la Suisse climatiquement neutre d’ici 2050. Certes il s’agit d’un pas dans la bonne direction mais cela ne suffira pas! #ACTNO

Les nouveaux objectifs de la confédération concernent la période postérieure à 2030 et ne figurent ainsi pas dans l’actuelle révision totale de la loi sur le CO2 ! Le Conseil fédéral fixe ses objectifs sur la base du dernier rapport du GIEC de 2018. Si nous réduisons les émissions à 0 d’ici 2050, le GIEC estime à 50% les chances de stabiliser le réchauffement de la planète.
Nous ne voulons pas parier notre avenir sur un 50% – Autant tirer à pile ou face !

Nous demandons zéro émissions de gaz à effet de serre nettes d’ici 2030 – sans utiliser de technologies de compensation. Les rapports scientifiques indiquent que nous devons limiter le réchauffement à 1,5°C pour éviter des conséquences graves (et parfois imprévisibles ou irréversibles) pour la planète et pour l’humanité.

Le GIEC présente plusieurs scénarios : plus nous tardons à atteindre la neutralité carbone plus les chances de stabiliser le climat sont faibles – plus nous agissons vite plus elles sont élevées.

C’est pour cela que nous demandons une diminution des émissions de gaz à effets de serre d’au moins 13% par an entre 2020 et 2024, puis d’au moins 8% par an jusqu’en 2030 (par rapport aux émissions de 2018).
Selon des études récentes, si nous continuons à émettre autant qu’actuellement, notre budget carbone sera épuisé d’ici quelques années. La réduction de nos émissions doit commencer MAINTENANT. Cela nécessite des mesures ambitieuses à tous les niveaux de la politique et de la société, et non des objectifs insuffisants!

Sources :

Notre avenir est laissé au hasard !!
Bundesraetin Simonetta Sommaruga, rechts, und Benoit Revaz, Direktor Bundesamt fuer Energie sprechen an einer Medienkonferenz ueber das Klimapaket der Bundesverwaltung, am Mittwoch, 3. Juli 2019, in Bern. (KEYSTONE/Peter Schneider)
Fermer le menu