“La planète brûle : on attend quoi ?”

  • Post category:Blog

Manifestation de la Grève du Climat

Vendredi 22 octobre 2021, 16 heures, place Lise-Girardin, Genève
(anciennement Place des 22 Cantons)
Avec le soutien d’un nombre important de collectifs, d’associations et de partis politiques

Après un été marqué par une multiplication des événements météorologiques extrêmes, rendant l’urgence climatique toujours plus dramatique, en l’absence de réponses crédibles, et avant la conférence des gouvernements sur le climat (COP 26, en novembre à Glasgow), prenons la rue et exigeons une transition écologique immédiate et socialement juste !

Plus on attend, plus les destructions seront importantes !
Records de chaleur, incendies géants, fleuves déchaînés, sécheresses, ouragans et inondations : le système climatique s’emballe et les conséquences sont partout. Et partout les populations les plus vulnérables subissent les conséquences du mode de vie inconscient des plus riches.
Aujourd’hui les gouvernements et les entreprises multiplient les promesses d’émission zéro pour des horizons lointains.

Mais en réalité leurs solutions sont des problèmes.
Investissements gigantesques, croissance illimitée, gaspillage des ressources naturelles : après deux siècles de libéralisme et de révolution industrielle, ce système a largement démontré son incapacité à penser dans le long terme. Pourtant les gouvernements et les entreprises s’enfoncent dans la même logique quand ils proposent des technologies chimériques telles que la capture du carbone, et quand ils misent sur des permis de polluer qui reportent les efforts à faire sur les pays pauvres. L’épuisement est sous nos yeux et les peuples aspirent à un changement profond.

Sortir de la finance fossile : finançons une transition juste !
Nos gouvernements doivent prendre des mesures fortes contre le secteur des énergies fossiles, contre les industries qui en font le transport et le négoce, et contre les institutions qui les financent.
Arrêtons l’incendie ! Le climat et la vie, avant le profit !

“La planète brûle : on attend quoi ?”